Le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) a remis aujourd’hui sa réponse de consultation sur le projet de mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Il se prononce clairement contre les plafonds et les contingents pour les personnes qui viennent en Suisse, même pour une durée supérieure à un an, dans le but de suivre une formation.

Le CSAJ, en tant qu’organisation faîtière d’une soixantaine d’associations de jeunesse et que porte-parole des jeunes, s’était vivement opposé à l’initiative déjà avant la votation et, depuis, il a continué à se prononcer contre son projet de mise en œuvre. En effet, une régulation de l’immigration menace aussi les séjours à des fins de formation, et donc les échanges de jeunes. « Aujourd’hui, les conséquences de l’acceptation de l’initiative se font déjà lourdement ressentir sur les échanges de jeunes. Après le 9 février, la Suisse a immédiatement été exclue du programme Erasmus+ ! », explique Andreas Tschöpe, secrétaire général du CSAJ.

Les programmes d’échanges donnent aux jeunes et aux organisations de jeunesse la possibilité de se former de manière formelle et non-formelle. « La mobilité internationale promeut des compétences telles que l’ouverture, la conscience de soi, le sentiment de responsabilité et la réflexion pluridisciplinaire. Cela profite à l’ensemble de la société », déclare Letizia Carigiet, co-présidente du CSAJ. La définition de contingents et de plafonds pour les séjours à des fins de formation d’une durée supérieure à un an limiterait cependant fortement cette possibilité. Jusqu’ici, les expériences montrent que les contingents sont problématiques dans le cadre des organisations de jeunesse car ils peuvent conduire à une dynamique de concurrence avec des professionnels de pays tiers. « Nous appelons vivement le Conseil fédéral à renoncer à des plafonds et des contingents pour les séjours à des fins de formation », conclut Andreas Tschöpe.

 Informations complémentaires

  • Letizia Carigiet, co-présidente, 076 376 14 33
  • Andreas Tschöpe, secrétaire général, 031 326 29 33
  • Annina Grob, cheffe du domaine politique, 031 326 29 36

Lettre_ouverte_Erasmus_PDF_Vorlage-def

Vernehmlassungsantwort_Masseneinwanderung

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!

Pin It on Pinterest

Share This