Selon la dernière étude de Juvenir, près de la moitié des jeunes suisses se sent souvent, voire très souvent, stressée ou débordée ! Ces situations de stress se manifestent surtout dans le cadre de la formation professionnelle ou du travail et touchent davantage les filles que les garçons.

La quatrième étude sur les jeunes de la Fondation Jacobs, « Juvenir », a été publiée aujourd’hui. Elle se penche sur la manière dont les jeunes en Suisse gèrent le stress et la pression à la performance. Ce sont les jeunes-mêmes qui ont choisi ce thème par vote en ligne.

Parmi les nombreuses conclusions intéressantes de l’étude, le CSAJ retient en particulier les suivantes :

  • Près de la moitié des jeunes stressé-e-s a peur pour son avenir professionnel. Chez les jeunes issu-e-s de l’immigration, la proportion augmente jusqu’à deux tiers.
  • Le stress se répercute sur le bien-être : seule la moitié des jeunes stressé-e-s est satisfaite de sa vie, alors que ceux/celles qui ne souffrent pas de stress le sont presque tou-te-s.
  • Seul quatre pour cent des jeunes sollicite un conseil professionnel pour gérer le stress. 16% tentent d’ignorer la pression ou de se débrouiller selon la devise « foncer tête baissée ».
  • La moitié des jeunes affirme qu’à cause du stress, ils/elles ont moins de temps pour l’engagement social ou la vie associative.

Le CSAJ prend note des résultats de l’étude avec intérêt et une certaine inquiétude. Cela vient confirmer la nécessité de son programme de promotion de la santé Voilà : l’actuel thème bisannuel se penche sur la santé psychique et la gestion des émotions. Le CSAJ s’engage également pour l’ouverture interculturelle et les conditions de vie des jeunes issu-e-s de l’immigration en Suisse. La dernière étude du CSAJ à ce sujet confirme aussi certains constats de l’étude Juvenir. Le CSAJ est donc d’avis qu’il est essentiel d’accorder aux jeunes une certaine marge de manœuvre, des activités de loisir raisonnables et une possibilité de participer à la société, afin de leur réserver un avenir sans crainte.

Depuis 2012, le Fondation Jacobs publie chaque année une étude sur les jeunes, sous le nom de Juvenir. Cette fois, 1538 jeunes de 15 à 21 ans et provenant des trois grandes régions linguistiques ont été interrogé-e-s. L’étude peut être consultée et téléchargée sur www.juvenir.ch. Le CSAJ soutient la diffusion de l’étude et est membre du comité consultatif d’expert-e-s.

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!

Pin It on Pinterest

Share This