Dans le cadre de la session d’automne, la conseillère nationale PDC Viola Amherd et le conseiller national PS Mathias Reynard ont déposé des interventions pour promouvoir le bénévolat des enfants et des jeunes. Leurs interventions invitent la Confédération à reconnaitre davantage l’engagement de milliers d’enfants et de jeunes et à encourager le recours au congé jeunesse comme instrument efficace. Le CSAJ appuie ces interventions.

Plusieurs milliers d’enfants et de jeunes s’engagent bénévolement pendant leur temps libre, que ce soit dans des associations de jeunesse, des organisations de loisir ou des associations politiques. Par leur engagement bénévole, ils/elles fournissent une contribution importante pour l’ensemble de la société et apprennent des choses importantes pour la vie, telles que la créativité, la confiance en soi et l’esprit d’équipe. La reconnaissance de ce bénévolat est encore et toujours faible et les instruments pour le promouvoir très peu connus.

Pour cette raison, la conseillère nationale Viola Amherd (PDC Valais) et le conseiller national Mathias Reynard (PS Valais) ont déposé ce jeudi des interventions. Dans son interpellation, Viola Amherd prie le Conseil fédéral de s’engager pour la reconnaissance du travail bénévole. « Le bénévolat mérite le soutien du Conseil fédéral », estime-t-elle. Et ce notamment à la lumière des réductions dans le domaine J+S évitées en dernière minute récemment. Mathias Reynard souhaite quant à lui savoir ce qu’il en est de la promotion du congé de jeunesse, inscrit dans le droit des obligations, en vue de favoriser l’engagement bénévole et si des mesures spécifiques sont prévues pour qu’il soit davantage utilisé par les jeunes issu-e-s de l’immigration. Mathias Reynard est d’avis que « le congé jeunesse est un excellent instrument pour promouvoir l’engagement des jeunes. Les employeurs profitent aussi des compétences acquises pendant le congé jeunesse. »

Le conseiller et la conseillère déposent leur interpellation dans la foulée de l’Action 72 heures qui a eu lieu le week-end dernier. Près de 25 000 enfants et jeunes se sont engagé-e-s bénévolement dans plus de 400 projets d’utilité publique au niveau local. Le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ), qui organisait l’Action 72 heures, soutient les deux interpellations : « Le travail bénévole des enfants et des jeunes apporte un soutien important à la société. Un vote clair du Conseil fédéral encouragerait ainsi les enfants et les jeunes », estime Andreas Tschöpe, secrétaire général du CSAJ.

Liens :

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!

Pin It on Pinterest

Share This