Vendredi après-midi, la pétition pour Erasmus+ des organisations de jeunesse et des partis de jeunes a reçu un soutien important au Palais fédéral. Lors de sa séance, le groupe du Parti socialiste a décidé de soutenir la revendication demandant que la Suisse soit à nouveau un membre à part entière d’Erasmus+ pour 2018. Par ailleurs, une motion en ce sens sera déposée à la session d’été du Parlement par le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS), avec le soutien de l’ensemble du groupe.

La pétition « Pleine adhésion dès maintenant ! » a été lancée par plusieurs organisations de jeunesse et partis de jeunes en réaction au message du Conseil fédéral publié fin avril, « Encouragement de la mobilité internationale en matière de formation durant les années 2018 à 2020 ». Le Conseil fédéral propose de prolonger pour trois années supplémentaires l’insatisfaisante solution transitoire. Cette solution temporaire avait été adoptée suite à l’acceptation de l’initiative contre l’immigration de masse au printemps 2014. « Nous ne sommes pas d’accord avec la proposition et nous demandons par cette pétition que le Conseil fédéral mette tout en œuvre afin que la Suisse redevienne un membre d’Erasmus+ à part entière dès 2018 », explique Annina Grob, cheffe du domaine politique au sein du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ).

Les organisations de jeunesse et les partis de jeunes s’engagent pour Erasmus+, car les bénéfices d’un tel programme international d’échange sont énormes. « Il est prouvé que les séjours à l’étranger renforcent les compétences personnelles et interculturelles des enfants et des jeunes. Ils/elles sont ainsi soutenu-e-s dans leur évolution en citoyen-ne-s responsables. Cet élément est essentiel dans la société mondiale actuelle », constate Elisabeth Widmer, co-présidente du CSAJ.

Le CSAJ se réjouit donc particulièrement que la principale revendication de la pétition trouve un écho avant la fin du délai imparti et que l’ensemble du groupe PS s’occupe du thème Erasmus+ aujourd’hui, dans le cadre de la journée d’action européenne « Youth Plan » du PES (Party of European Socialists). « Le PS se bat pur que la jeunesse européenne ait des perspectives d’avenir. Cela implique aussi qu’elle puisse se former au-delà des frontières. C’est pour cela que nous soutenons la pétition Erasmus+ », dit Cédric Wermuth, vice-président du groupe  PS. A côté du soutien à la pétition de l’alliance des jeunes, le groupe du PS a aussi adopté aujourd’hui une motion que Mathias Reynard déposera à la session d’été. La revendication est claire : le Conseil fédéral doit reprendre immédiatement les négociations concernant une adhésion complète à Erasmus+, avec pour objectif que la Suisse et ses jeunes puissent à nouveau participer pleinement au programme dès 2018.

 

Renseignements :

  • Annina Grob, cheffe du domaine politique CSAJ, 079 785 06 14
  • Elisabeth Widmer, co-présidente du CSAJ, 078 623 51 05
  • Cédric Wermuth, conseiller national et vice-président du groupe PS, 079 783 83 29

 

La pétition pour Erasmus+ peut toujours être signée en ligne. La revendication sera remise au Parlement lors de la session d’été.

Organisations soutenant l’appel : Bund der Alevitischen Jugendlichen in der Schweiz (BAJS), Association faîtière suisse pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ), Erasmus Student Network (ESN), Infoclic.ch, Intermundo, International Cultural Youth Exchange (ICYE), Jeunesse.Suisse, Commission de jeunesse de l’Union syndicale suisse (USS), Jeunes PDC, Jeunes Verts, Jeunes Vert’libéraux, Jeunes socialistes, Mouvement Scout de Suisse (MSdS), Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ), Service Civil International Schweiz (SCI), Union des conseils d’étudiants de la Suisse (UCE), Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES), youngCaritas, Young European Swiss (yes), Youth for Understanding (YFU)

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!

Pin It on Pinterest

Share This