Communiqué de presse du CSAJ du 28 août 2017

Aujourd’hui, lundi 28 août 2017, une large alliance composée de 26 organisations de jeunesse a remis près de 10 000 signatures pour la pétition Erasmus+. La revendication est claire: les négociations concernant une adhésion complète à Erasmus+ doivent reprendre immédiatement, avec pour objectif que la Suisse et ses jeunes puissent à nouveau participer pleinement au programme dès 2018. Les près de 10 000 signatures recueillies par la jeune génération soulignent clairement le désir que, pendant la session d’automne, des mesures soient promues afin de permettre une adhésion complète de la Suisse à Erasmus+ dans les plus brefs délais. Des parlementaires comme Nadine Masshardt (PS), Rosmarie Quadranti (PBD) et Lisa Mazzone (Verts) soutiennent les organisations de jeunesse à cette fin.

Après l’adoption de l’initiative contre l’immigration de masse, qui a temporairement entravé l’extension de la libre circulation des personnes à la Croatie, les négociations concernant l’adhésion à part entière de la Suisse à Erasmus+ ont été suspendues. Suite à la ratification du protocole sur la Croatie fin 2016, plus rien ne s’opposait à la reprise des négociations. Toutefois, dans son message d’avril 2017, le Conseil fédéral invoquait des obstacles administratifs et financiers et suggérait de prolonger jusqu’en 2020 l’actuelle solution transitoire, en vigueur depuis 2014, la transformant ainsi en solution suisse.

«La solution suisse envisagée comporte des inconvénients majeurs: la formation professionnelle et les activités extrascolaires sont défavorisées», explique Lea Meister, responsable de projet politique du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) : «A cause du financement minimaliste des projets de coopération, les institutions suisses seront pratiquement paralysées dans leur démarche de partager le modèle de réussite suisse et de s’améliorer grâce à la collaboration internationale». Elisabeth Widmer, co-présidente du CSAJ, ajoute: «Nous ne sommes pas du tout d’accord avec la proposition insuffisante du Conseil fédéral, c’est pourquoi nous avons lancé la pétition. Le large soutien reçu montre clairement que l’association à Erasmus+ est une revendication importante pour la jeunesse en Suisse.»

Les avantages d’Erasmus+ pour la Suisse sont considérables: les séjours à l’étranger renforcent les compétences personnelles et interculturelles, les enfants et les jeunes en profitent dans leur évolution en citoyen-ne-s responsables et en membres qualifiés du marché du travail. La coopération institutionnelle et le financement des projets soutenus par Erasmus+ sont aussi essentiels: la formation est la seule ressource de la Suisse, et menacer l’excellente coopération internationale de nos institutions peut entraîner de graves conséquences à long terme. Le financement lacunaire des secteurs extrascolaires touche en particulier les associations de jeunesse, ce qui va à l’encontre de la forte culture de participation et de démocratie en Suisse.

«Je comprends l’indignation des organisations de jeunesse concernant le prolongement de la solution transitoire, qui ne s’accompagne par ailleurs d’aucune prévision de reprise des négociations. Le Parlement doit prendre au sérieux les considérations de la jeunesse et insister pour reprendre les négociations au plus tôt», affirme Rosmarie Quadranti, conseillère nationale PBD. Nadine Masshardt, conseillère nationale PS, ajoute: «La solution prévue défavorise toute une génération et entraîne des répercussions incertaines – la formation doit valoir l’investissement de la Suisse dans Erasmus+.»

 

Organisations soutenant l’appel:

Organisation des Suisses de l’étranger (OSE), Bund der alevitischen Jugendlichen in der Schweiz (BAJS), Unions chrétiennes suissesAssociation faîtière suisse pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ), Erasmus Student Network (ESN), Groupe de liaison genevois des Associations de Jeunesse (GLAJ-GE), Infoclic.ch, Intermundo, International Cultural Youth Exchange (ICYE), Jeunesse.Suisse, Commission de jeunesse de l’Union syndicale suisse (USS), Jeunes PBD, Jeunes PDC, Jeunes vert-e-s, Jeunes Vert’libéraux, Jeunesse socialiste suisse (JS), Mouvement Scout de Suisse (MSdS), Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ), Service Civil International Suisse (SCI), Union des conseils d’étudiant-e-s de la Suisse et de la Principauté du Liechtenstein (UCE), Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES), Verein Studierende ZHAW (VSZHAW), World Organisation of the Scout Movement (WOSM), youngCaritas, Young European Swiss (yes), Youth for Understanding (YFU)

Renseignements:

  • Lea Meister, responsable de projet politique du CSAJ, 031 326 29 36
  • Elisabeth Widmer, co-présidente du CSAJ, 078 623 51 05

Documents:

 

 

 

 

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!

Pin It on Pinterest

Share This