A l’occasion de la journée internationale du bénévolat, le 5 décembre, le PDC présente ses réclamations pour la reconnaissance du bénévolat. Le CSAJ comme acteur principal du bénévolat des jeunes se réjouit de cette prise de position et encourage maintenant chacun-e à transformer ces mots en actes. Le CSAJ, lui, célèbre la journée internationale du bénévolat avec une vidéo  montrant les compétences acquises par l’engagement bénévole des jeunes.

Le PDC promeut l’engagement bénévole ! C’est le message que donne le parti en cette journée internationale du bénévolat. Suite à la constitution d’un groupe de travail, le PDC déclare ainsi vouloir soutenir et promouvoir ce pilier de la société – capital social – duquel chacun-e profite. Le CSAJ, en tant que faîtière des associations de jeunesses et porte-parole de la jeunesse, soutient vivement cette initiative.

Parmi les mesures proposées, le parti note l’importance de la conciliation du bénévolat et du travail, la reconnaissance du bénévolat, notamment à travers la promotion du dossier bénévolat, et la promotion du bénévolat dans les hautes écoles, mais également dans le monde professionnel. Plus encore, le PDC demande également que les associations soient entendues au niveau fédéral et que les obstacles administratifs soient réduits.

Le travail bénévole permet non seulement la cohésion de la société en permettant à la société civile de vivre, mais plus encore il permet à chacun-e d’acquérir des compétences précieuses pour la vie professionnelle et citoyenne qui se doivent d’être reconnues. « Nous sommes très heureux/-ses d’entendre ces déclarations, confie Andreas Tschöpe, Secrétaire général du CSAJ. Ce soutien prouve une prise de conscience des politiques quant à l’importance de reconnaître le bénévolat et l’engagement des jeunes. »

Des mots aux projets

Le CSAJ travaille depuis de nombreuses années à la reconnaissance du bénévolat et a déjà mis en place des mesures concrètes. Il promeut ainsi le congé jeunesse à travers des campagnes, comme celle de l’année 2017 « Le congé jeunesse, àaussi pour toi »  et a agrandi son centre de compétence interculturelle, Variétà, en 2017, afin d’encore mieux accompagner les associations.  L’action 72 heures constitue également un de ses projets phares en proposant tous les 5 ans, 72 heures pour faire un projet bénévole. Depuis 2005, il se positionne comme une plateforme de visibilisation et reconnaissance du bénévolat. En janvier 2020, le projet reprendra ses quartiers dans toute la Suisse, pour 72 heures et environ 1’000’000 heures totales d’actions bénévoles.

En cette journée internationale du bénévolat, l’organisation a lancé une vidéo  sur les réseaux sociaux regroupant des témoignages de jeunes, s’exprimant sur les compétences acquises lors de leur engagement bénévole et les valorisant.

 

Le CSAJ encourage le PDC et toute la politique suisse à passer des mots aux actes et à rester à disposition pour réaliser des mesures concrètes. C’est uniquement avec un soutien tant financier que politique que les associations pourront continuer leur travail et promouvoir le bénévolat.

 

Contact :

Andreas Tschöpe, Secrétaire général, 078 629 59 27

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This

Abonniere unseren Newsletter!

So bleibst du immer auf dem Laufenden.

Vielen Dank!