Donner une voix aux jeunes requérant-e-s d’asile !

Chaque année, des dizaines de mineur-e-s non accompagné-e-s (MNA) arrivent en Suisse sans représentant légal afin de déposer une demande d’asile. Pendant la durée de leur séjour dans le pays, ils/elles ont rarement la possibilité de s’exprimer et d’être entendu-e-s au sujet des difficultés vécues. Ainsi, le droit de participation garanti par la Convention relative aux droits de l’enfant n’est pas respecté.

Le CSAJ a donc lancé en 2010 le projet « Speak out ! », qui donne la possibilité aux MNA de participer à des activités de plaidoyer et de développer leurs compétences sociales. Cela a également permis aux participants de rencontrer, à l’occasion des ateliers ayant régulièrement lieu, des jeunes politicien-ne-s, des représentant-e-s des autorités ou encore de la police, afin de discuter de leurs problèmes. Les membres de Speak out! ont aussi participé à des événements tels que la Session fédérale des jeunes ou l’Action 72 heures, ce qui leur a permis d’élargir leurs contacts sociaux.

Mathilde Hofer

Mathilde Hofer

Responsable de projet Speak out!

mathilde.hofer@sajv.ch
031 326 29 46

Actualité

International Study Session: the voice of young migrants in Europe

Let the voice of the young migrants in Europe be heard! On 19. - 20. November a study session of participative projects with young migrants to strengthen their voice will take place in Basel. The meeting is organised by the SAJV-project Speak out!. Every young person...

Samira Abdulcadir, nouvelle collaboratrice pour le projet Speak out!

Depuis mi-avril, Samira Abdulcadir travaille en tant que collaboratrice pour le projet Speak out! au sein du CSAJ. Bienvenue dans l’équipe ! Samira Abdulcadir a grandi dans le canton de Berne.  Envisageant des études en travail social, elle s’intéresse de près aux...

Les droits de l’enfance en Suisse : il reste beaucoup à accomplir !

Le 20 novembre, Journée internationale des droits de l’enfant, c'est l’occasion de se pencher sur la situation en Suisse car, chez nous aussi, il y a du retard à rattraper.  Ainsi, en Suisse, le droit à la participation des enfants et des jeunes n'est toujours pas...

Pin It on Pinterest

Share This