Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/locallang.xlf
  • Suchen
  • Kontakt

News

Untenstehend findest du die aktuellsten News der SAJV!

La conférence des enfants revendique une éducation plus égalitaire et un programme de sensibilisation contre le harcèlement

25 enfants entre 10 et 11 ans ont participé à la première conférence romande des enfants, qui a lieu à Genève le 19 et 20 novembre. Plus de sensibilisation contre le harcèlement et une éducation plus neutre sont les revendications des jeunes.

A Genève, en collaboration avec Terre des Hommes, la première conférence des enfants francophone s’est déroulée les 19 et 20 novembre et a réuni 25 enfants de 10-11 ans. Durant ces deux journées, les enfants ont développé 10 recommandations concernant le droit à la protection, à l’égalité et à la participation. Ainsi les enfants proposent d’élaborer un programme de sensibilisation sur le harcèlement avec des court-métrages et de la publicité à la télévision faite par les enfants. Ils proposent aussi d’organiser des conseils d’élèves pour chaque école. Concernant l’égalité, les participant*es proposent de sensibiliser les parents à éduquer leurs enfants de manière plus neutre. Finalement, les jeunes estiment qu’il faut prendre du temps à l’école pour parler des sujets comme la politique et l’actualité, car ils manquent d’informations.

Les objectifs de ces conférences des enfants sont de sensibiliser les enfants à leurs droits, de leur permettre de formuler des recommandations sur la mise en œuvre de la convention des droits de l’enfant en Suisse et d’accroître la portée de leur voix au niveau local et fédéral. L’enjeu principal est la promotion de la participation politique des enfants et des jeunes et la défense active de leurs droits.

 « Faire bouger les lignes »

« Je vous encourage à rester attentifs à ce que vos droits soient respectés et que vous puissiez toujours les défendre », a déclaré Mme Lisa Mazzone. «Vous êtes les actrices et acteurs qui nous permettent de faire bouger les lignes » a rappellé Mme Kitsos lors de la visio-conférence vendredi 20 novembre. Les enfants de Genève ont pu présenter leurs recommandations directement à la Conseillère aux Etats Lisa Mazzone, la Conseillère d’Etat à Genève Anne Emery-Torracinta, la Conseillère administrative en Ville de Genève Christina Kitsos ainsi que Philip Jaffé et Jean Zermatten du Comité des droits de l’enfant de l’ONU.
 
En Suisse allemande, à Trogen, en collaboration avec la Fondation Village de l’enfant et Kinderlobby, la conférence des enfants s’est déroulée du 18 au 22 novembre et a réuni une trentaine d’enfants de 10-13 ans. Nous reviendrons la semaine prochaine sur les résultats des délibérations mais les revendications de cette semaine sont déjà disponibles en PDF ci-dessous. Ces évènements sont particulièrement importants dans une année marquée par la pandémie du coronavirus, qui a empêché de nombreux projets de participation d'avoir lieu. De plus, un échange entre les deux régions linguistiques a pu avoir lieu au travers de vidéos que les enfants se sont envoyées entre Genève et Trogen. Une rencontre entre les enfants suisse-romands, suisse-allemands, la Conseillère nationale et la Conseillère aux Etats afin que les recommandations soient remises en main propre est prévu lors d’une visite du Palais fédéral en 2021.

Le CSAJ est satisfait de voir cette initiative prendre forme aussi dans le Canton de Genève, afin de renforcer la participation et la Citoyenneté des enfants. Les organisations des deux conférences se réjouissent de voir ce projet grandir dans les prochaines années et de toucher plus de cantons romands

 

 

Vernetzt und engagiert

Die SAJV politisiert im Interesse ihrer Mitglieder. Dank ihres Netzwerks bringt die SAJV die Anliegen ihrer Mitgliedsorganisationen bei den relevanten Stellen in Bundesbern ein.

Die SAJV ist als Dachverband der Jugendverbände und als Sprachrohr der Jugend auf Bundes­ebene anerkannt. Sie pflegt enge Kontakte zum Bundesamt für Sozial­versicherung (BSV), das für die Jugendpolitik auf Bundesebene zuständig ist. Mit anderen Bundesämtern, welche in ihrem Aufgabenbereich Jugendprogramme haben (z.B. Gesund­heit, Migration) arbeitet sie ebenfallseng zusammen. Sie hat Einsitz in die wichtigsten politischen Fachgremien und ist mit ParlamentarierInnen aller Fraktionen vernetzt. Ebenso hat die SAJV Einsitz in NGO-Netzwerke und ist mit ihnen eng verflochten.

Sie setzt sich innerhalb dieses Netzwerks für die Interessen ihrer Mitglieder und der jungen Generationen in der Schweiz ein. So lobbyiert die SAJV für eine starke und nachhaltige Jugendförderung, die Anerken­nung der Freiwilligenarbeit, gegen unwirksame und nicht zielführende Auflagen für die Jugendarbeit etc.

Politische Erfolge

Erfolge konnte die SAJV beispielsweise bei der Schaffung (1989) und der Totalrevision (2011) der Jugendförderungsgesetzgebung, bei der Schaffung des Jugendurlaubs (1991) und bei jugend­gerechten Präventionsmassnahmen beim Nationalen Programm Alkohol des BAG (2008) verbuchen.