Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ !

La Session des jeunes fédérale cherche un civiliste

On cherche un civiliste à partir de début août 2020 jusqu'au 31 décembre 2020 ou selon accord. Durée min. 6 mois. Si tu maîtrises le français et l’allemand et que tu t’intéresses à la communication, n’hésite pas à demander plus d’informations.

Pendant quatre jours, dans le cadre de la Session fédérale des jeunes, 200 jeunes de toute la Suisse ont chaque année l’opportunité de participer activement à la politique et de représenter leurs intérêts.  Nous cherchons un/e civiliste pour soutenir la direction du projet Session des jeunes, notamment pour assurer l’organisation et la réalisation de la session des jeunes.

On cherche un civiliste à partir de début août 2020 jusqu'au 31 décembre 2020 ou selon accord. Durée min. 6 mois

Si tu maîtrises le français et l’allemand et que tu t’intéresses à la communication, n’hésite pas à demander plus d’informations à Corinne Schwegler, responsable de projet Session des jeunes : corinne.schwegler@sajv.ch, +41 31 326 29 28

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).