Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ !

Le concept de protection pour les camps d’été est en ligne

Les colonies de vacances sont des offres intéressantes pour les enfants et les jeunes et elles doivent être organisées ! Le CSAJ et l’AFAJ, en collaboration avec l’OFAS et l’OFSP, ont élaboré des lignes directrices et un concept de protection pour les camps et les activités extra-scolaires.

En 11 étapes, les lignes directrices résument les tâches à effectuer par les responsables pour l’organisation d’un camp. Au sein de ces lignes directrices, le tracing : savoir constamment qui sont les personnes présentes au camp et mettre ces listes régulièrement à jour, est primordial. De plus, il est important de se renseigner en amont sur les mesures cantonales du canton où les camps ont lieu. Avoir les contacts du médecin cantonal et du médecin local est aussi important. Des mesures d’hygiène, détaillées dans le modèle de concept de protection sont aussi à mettre en place. Bien qu’il ne sera pas évident de maintenir constamment la distance sociale, il faut essayer dans la mesure du possible de s’y tenir. 

Modèle de concept de protection à télécharger

Lignes directrices pour les camps de vacances

Recommandations de l'OFSP


Importance pour la jeunesse

80'000 jeunes et enfants participent chaque année à un camp d’été : c’est souvent pour ces jeunes un moment fort de l’année. Ces colonies de vacances, que ce soit pour l’acquisition de nombreuses compétences sociales, l’apprentissage de nouvelles connaissances ou une solution alternative à la garde des enfants, sont primordiales. De plus, de nombreuses et nombreux bénévoles s’y engagent chaque année, permettant de renforcer l’engagement des jeunes et de montrer que la jeunesse est capable d’organiser des projets. Le CSAJ et l’AFAJ encouragent donc vivement leurs membres à organiser leurs camps, en essayant au mieux de se tenir aux mesures d’hygiène proposées dans le concept en annexe et en mettant l’accent sur le tracing des participant·es. 

En collaboration avec l'organisation faîtière pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ) et en concertation avec l'OFAS et l'OFSP, nous pouvons vous d’annoncer ceci :

Oui, les camps d'été peuvent et doivent, dans la mesure du possible, être organisés. Non seulement les camps d'été sont des offres précieuses et importantes pour les enfants et les jeunes, mais ils sont également plus favorables que des activités estivales "sauvages" d'un point de vue épidémiologique, pour autant qu'ils soient bien organisés et réalisés avec un concept de protection.

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).