Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ !

Les petits nouveaux du CSAJ!

Début juillet, le CSAJ a pu accueillir trois nouveaux employé-és !

Salome Seiffert, responsable de projet BreakFree!
Après avoir obtenu son master en études de genre et en études du Proche et du Moyen-Orient à l'Université de Bâle, Salome se réjouit de pouvoir occuper le poste de cheffe de projet pour BreakFree ! Elle a déjà acquis de l'expérience dans le travail avec les jeunes, notamment dans le domaine des choix de carrière atypiques en fonction du sexe. Il est important pour elle que le projet BreakFree ! rende les organisations de jeunesse plus inclusives et ainsi, avec les jeunes, sensibilise l'ensemble de la société et en fasse un lieu de tolérance pour tous.

Romain Fardel, responsable de projet Compétences Clés
Passionné par le sport et les questions relatives à la jeunesse, il s'engage depuis plusieurs années dans ces domaines par le biais du service civil et autres organisations en Suisse et à l'étranger. Titulaire d'un master en droits de l'enfant et d'un bachelor en lettres, il est heureux de mettre ses connaissances en application et de les élargir via un projet de recherche annexe. Ses intérêts ? L'athlétisme, la montagne et la nature!

Simon Dousse, responsable de projet We Make Democracy
Simon Dousse est le nouveau responsable de projet « We make democracy ! ». Diplômé en économie politique, il a notamment travaillé dans le domaine des élections et de la promotion de la paix. De retour de Russie, après plusieurs mois au sein d’une organisation de jeunesse, Simon se réjouit de relever le défi de « We make democracy ! ». En dehors du travail, le sport, les ami-es et la lecture sont ses principaux passe-temps.

 

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).