Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ!

Le droit de vote à 16 ans est à portée de main !

La décision de la Commission des institutions politiques d'élaborer un projet de loi pour le droit de vote actif à 16 ans est historique : pour la première fois dans l'histoire de la Suisse, une proposition concrète de modification de la Constitution est élaborée au niveau national pour introduire le droit de vote à 16 ans ! 

Grâce à une décision prise par 13 voix pour, 7 voix contre et 3 abstentions, la Commission des institutions politiques du Conseil national peut désormais élaborer un projet de loi visant à abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans. L'âge du droit de vote à 16 ans a ainsi franchi le premier obstacle. Dès que le projet de loi aura passé le processus de consultation, il sera débattu au Parlement et, si les deux chambres l'acceptent, il sera finalement soumis au vote du peuple.

En 2007 déjà, la Session fédérale des jeunes avait demandé l'abaissement de l'âge du droit de vote à 16 ans. Mais toutes les tentatives depuis l'introduction du droit de vote à 18 ans en 1991 ont jusqu'à présent échoué. L'élaboration d'un projet de loi pour le droit de vote à 16 ans est donc un grand succès et n'est pas seulement réclamé depuis des années par les jeunes, mais aussi soutenu par tous les partis. Le premier pas est ainsi franchi pour augmenter la participation des jeunes à la vie politique et leur donner la possibilité de participer de manière appropriée à la construction de leur avenir et d'assumer des responsabilités.  
 

  • Benjamin Klaus, co-président du Forum de la Session des jeunes, projet du CSAJ, +41 79 950 43 24 

  • Nadine Aebischer, responsable du domaine politique et membre de la direction collective du CSAJ, 079 604 32 07 

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).