Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ!

Retour sur la Session des jeunes 2022

La 31e Session des jeunes appartient désormais au passé ! Du 10 au 13 novembre, près de 200 jeunes ont discuté à Berne de différents sujets tels que la prévoyance vieillesse, la liberté de la presse ou le don d’organes. Douze revendications ont ainsi été rédigées avant d’être soumises dimanche aux délibérations de l’assemblée plénière.

Le jeudi 10 novembre, près de 200 jeunes en provenance de toute la Suisse ont pris la direction de Berne afin de participer à la 31e Session des jeunes. Réparti·es en 12 groupes de travail, les jeunes se sont consacré·es pendant deux jours à un thème spécifique sur lequel elles et ils ont rédigé une revendication politique. Des expert·es ainsi que des parlementaires des deux chambres les ont aidé·es dans ce processus. Les participant·es avaient ensuite la possibilité de formuler des amendements sur chaque revendication. Enfin, l’assemblée plénière du dimanche a traité chaque revendication avant de procéder au vote.

Parallèlement au travail intense de rédaction, il y avait aussi des parties du programme plus relaxantes, comme un programme sportif, une projection de film, un tour de la ville et une soirée festive.

Lors de l’ouverture du plénum le samedi après-midi, Adrian Wüthrich, Olivier Feller et Lukas Reimann, trois anciens participants de la Session des jeunes, ont raconté les souvenirs de leur participation ainsi que le chemin qui les a ensuite menés au Parlement fédéral. Ursula Schneider Schüttel, qui soutient la Session des jeunes en tant que consultante, a souligné l’importance de la participation politique des jeunes à la Session des jeunes et plus tard dans leur vie.

Toujours pendant l’ouverture du plénum, le Prix Jeunesse 2022 a récompensé l’organisation Zeta Movement. Il s’agit d’un projet qui s’engage en faveur de la santé psychique des adolescent·es et des jeunes adultes.

Couronnement de la Session des jeunes 2022, les revendications ont été remises à la présidente du Conseil national Irène Kälin. Dans son discours, elle a rendu hommage au travail assidu des jeunes et les a motivé·es à continuer de défendre leurs préoccupations.

Cette expérience t’a ouvert l’appétit ?  La 32e Session des jeunes se tiendra du 8 au 12 novembre 2023 à Berne ! Elle reste un des principaux projets participatifs pour et avec les jeunes en Suisse. Près de 30 jeunes bénévoles s’engagent tout au long de l’année pour son organisation.

La Session des jeunes entend développer la citoyenneté – participer aux discussions, aux actions et aux décisions – des jeunes en Suisse.

 

Tu trouveras ici les photos de la 31e Session des jeunes.

Les textes et les résultats de vote des différentes revendications se trouvent sur la base de données des revendications de la Session des jeunes.

Tu aimerais aider à organiser la Session des jeunes 2023 ? Rejoins le CO ou le Forum !

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).