Informationen für Arbeitgebende
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

Le congé jeunesse, un plus pour votre entreprise !

Qu’est-ce que le congé jeunesse ?

Depuis 1991, toutes et tous les employé*es et apprenti*es de moins de 30 ans qui s'engagent bénévolement en faveur de la jeunesse pour le compte d’une organisation du domaine culturel, sportif ou social, ont droit à cinq jours de congé supplémentaires par année. Le congé jeunesse est ancré dans le droit des obligations par l'article 329e.

Qui a droit au congé jeunesse?

Les jeunes qui, pendant leurs loisirs, s'engagent bénévolement en faveur de la jeunesse. Ces personnes doivent être âgées de 16 à 30 ans et travailler dans une entreprise privée. Pour les employé-e-s fédéraux, cantonaux et municipaux d’autres bases légales s’appliquent.

A quelles fins le congé jeunesse est-il accordé?

  • Diriger: Toute personne aidant à la préparation, l’organisation et l’encadrement d’activités de groupe, soirées de discussion à thème, activités durant le week-end, camps et cours a droit au congé jeunesse.
  • Encadrer: Toute personne exerçant des activités telles que faire la cuisine dans un camp, accompagner des groupes de handicapés, animer des rencontres de jeunes a droit au congé jeunesse.
  • Conseiller: Toute personne travaillant comme expert*e J+S, expert*e spécialisé*e, formateur*trice, instructeur*trice ou rendant des avis juridiques auprès du syndicat pour la jeunesse a droit au congé jeunesse.
  • Formation et formation continue: Toute personne désirant participer à des cours, séminaires, congrès ou ateliers nécessaires à l’exercice des activités reliées à la jeunesse a droit au congé jeunesse.

A combien de jours de congé jeunesse votre employé*e a-t-il/elle droit?

Au maximum cinq jours par an, qui peuvent être scindés en journées ou demi-journées. L’employeur n’est pas tenu d’accorder des jours de congé qui n’ont pas été pris l’année précédente.

Le congé jeunesse donne-t-il droit à un salaire?

Le droit de toucher des allocations perte de gain n'existe que pour la participation à des cours J+S organisés par la Confédération ou les cantons. Aucune allocation perte de gain ne peut être obtenue pour l'organisation ou la participation à des cours qui ne sont pas organisés par la Confédération ou les cantons. Certains employeurs paient le congé jeunesse; s'il s'agit de cours J+S organisés par la Confédération ou les cantons, l'allocation perte de gain sera alors versée à l'employeur.

Fondamentalement, les collaborateur*rices ont droit au congé jeunesse, à condition d'en avoir fait la demande dans les délais (2 mois avant). Voici la marche à suivre conseillée:

  • Interrogez-vous sur la manière dont les ressources peuvent être réarrangées à l'interne.
  • Cherchez le dialogue avec le*la collaborateur*rice. Peut-être que son cours / camp peut aussi être déplacé.
  • Demandez à vos collaborateur*rices de vous présenter, si possible, leurs projets de congé jeunesse en début d'année déjà.
  • Et n'oubliez pas que, pendant ce "congé", les collaborateurs-rices développent bien des compétences qui leur seront utiles dans le cadre de leur activité professionnelle.