News
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

Bienvenue au Comité du CSAJ !

Depuis la dernière Assemblée générale de mars 2021, nous avons deux nouveaux visages au sein du comité : Aïscha Hamdi-Pacha du Young Swiss Muslim Network et Lucas Schneeberger de l’Erasmus Student Network Switzerland. Nous leur avons demandé de se présenter brièvement.

Aïscha Hamdi-Pacha et Lucas Schneeberger

 

Qui es-tu et que fais-tu ?

Aïscha : Je m’appelle Aïscha Hamdi-Pacha et je suis jeune pour certain*es et vieille pour d’autres. En ce moment, je suis un cours bilingue à la PH Berne et à la HEP BEJUNE.

Lucas : Je m’appelle Lucas Schneeberger, je suis né à Genève en 1995 et j’y ai vécu jusqu’à ce que les études m’appellent dans une autre cité lémanique, à Lausanne. Je suis ingénieur mécanicien de formation et je travaille actuellement comme Data Analyst chez BKW, le fournisseur d’électricité d'environ 400’000 ménages suisses dans les cantons de Berne, Soleure et du Jura.

 

Pourquoi t'engages-tu au sein du comité du CSAJ ?

Aïscha : Je m’engage au sein du comité du CSAJ parce je veux contribuer au « vivre ensemble » dans la société. En outre, en tant que musulmane et Suisse, je trouve important de représenter cette communauté et la diversité de notre société. .

Lucas : Mon engagement au CSAJ est lié à la récente intégration d’ESN en son sein. Je fais partie d’ESN depuis février 2018 et j’y occupe le rôle d’Education Officer depuis juillet 2019. Dans ce contexte, je m’occupe des relations entre ESN et les partenaires institutionnel tels que les universités, l’agence nationale pour les échanges Movetia, la conférence des recteurs d’universités suisse swissuniversities ou encore le Secrétariat d’Etat pour la Formation, la Recherche et l’Innovation (SEFRI). J’ai beaucoup apprécié m’engager de manière plus stratégique et/ou politique au sein d’ESN et c’est cet aspect qui constitue la principale motivation de mon engagement au CSAJ. Je veux aussi contribuer à positionner et faire reconnaitre ESN en tant qu’experts de la mobilité estudiantine en Suisse.

 

Qu'est-ce que tu veux apporter au comité et au CSAJ ?

Aïscha : J’apporte mon expérience de vie en tant que jeune en Suisse, ainsi que ma curiosité et ma détermination. Grâce à mon éducation bilingue en français et en allemand, j’ai un aperçu de deux régions linguistiques en Suisse.

Lucas : J’espère apporter au CSAJ une expertise supplémentaire en ce qui concerne la mobilité estudiantine et les politiques européennes. J’espère aussi apporter mon grain de sel à la culture de travail au CSAJ, fort de l’expérience positive accumulée à ESN, où le travail et le plaisir se mélangent souvent et où la bonne humeur est toujours de mise.

 

Pourquoi les organisations de jeunesse sont-elles importantes ? Pourquoi le CSAJ est-il important ?

Aïscha : L’importance du CSAJ, pour moi, est qu’il représente la diversité et la valeur des différentes organisations de jeunesse. Grâce aux différentes organisations de jeunesse, des espaces d’échange et de découverte sont créés, où les intérêts et les intentions des organisations de jeunesse peuvent se chevaucher et se compléter.

Lucas : Je pense que nous avons la chance d’évoluer dans une société où les partenaires sociaux sont souvent consultés par les autorités avant d’appliquer des politiques les concernant. Pour ce qui est de la jeunesse, le CSAJ et les associations de jeunesse jouent un rôle prédominant dans ce processus. J’ai par exemple joué le rôle de faire remonter les avis et critiques des étudiant.e.s ayant participé au programme de mobilité estudiantine suisse SEMP (anciennement Erasmus) à Movetia, l’agence s’occupant de concevoir ce programme. Les associations de jeunesse jouent donc le rôle crucial de partenaires de dialogue auprès des institutions, essentiel au bon fonctionnement de notre système politique et à la légitimité des décisions prises par nos autorités.

 

Bienvenue et merci beaucoup pour votre engagement!