Agenda 2030, nachhaltige Entwicklung und Jugend
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

L'agenda 2030 et le CSAJ

En septembre 2015, l’Agenda 2030 pour le développement durable a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée générale de l’ONU. Il rassemble en 17 objectifs un grand nombre de cibles à atteindre d’ici 2030 par tous les Etats membres de l’ONU. Cet agenda met l’accent sur les plus vulnérables avec sa devise « leaving no one behind » (en français : « ne laisser personne de côté »).

L’Agenda 2030 constitue une grande chance pour la jeunesse. C’est un cadre commun qui va vers un monde plus juste, plus proche des gens et de la nature. Par sa promotion de la citoyenneté et de la santé, le CSAJ y contribue largement, en particulier aux objectifs

3 Bonne santé et bien-être,
4.7 éducation au développement durable,
10.2 intégration sociale, économique et politique de tou-te-s
et 16.7. prise de décisions participatives à tous les niveaux.

En portant la voix de la jeunesse et lui donnant des moyens de participation politique et sociale, le CSAJ trouve sa place comme acteur clé de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 principalement :

  • sur le thème transversal de la jeunesse, mentionné dans le préambule de l’Agenda 2030
  • et sur l’importance du bénévolat dans sa mise en œuvre, comme mis en évidence par l’Assemblée générale dans sa résolution A/RES/70/129

Le CSAJ s’engage directement sur l’Agenda 2030 en participant depuis août 2017 au groupe d’accompagnement de la Confédération pour l’Agenda 2030. Il y représente les intérêts de la jeunesse. A ce titre, le CSAJ a contribué au rapport national suisse sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Il a participé à l’identification de défis prioritaires de la Suisse aux côtés d’acteurs et actrices du monde de la science, de l’économie et de la société civile. Le CSAJ a également pris position sur l’ensemble de l’état des lieux servant de base au rapport national de la Suisse 2018, texte qui peut être trouvé dans ses annexes.

Le CSAJ fait également partie de la délégation suisse au Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable à l’ONU en juillet 2018. Une meilleure cohérence des politiques et des lois suisses avec l’Agenda 2030 est essentielle. Le CSAJ, tout comme de très nombreuses organisations de la société civile, souhaite s’investir pour atteindre les Objectifs pour le développement durable. Il nécessite cependant pour cela des soutiens financiers et politiques conséquents.

 

 

Développement durable et jeunesse

Le développement durable est une conception du développement qui tient compte des aspects sociaux, environnementaux et économiques de l’activité humaine. Dans cette recherche d’un avenir durable, les jeunes et les organisations de jeunesse ont des rôles multiples à jouer. C’est pourquoi leur participation au développement de ce nouveau modèle doit être soutenue et encouragée!

Selon un document politique du Forum Européen de la Jeunesse, l’organisation faitière des organisations de jeunesse au niveau européen – dont le CSAJ fait partie, le développement durable, « véhicule une vision de la société où les besoins et les droits de [toutes et] tous sont respectés dans la limite des moyens de la planète ». Il garantit ainsi la possibilité que ces besoins et ces droits puissent être respectés à la fois pour les générations présentes et les générations futures.

Le Forum européen de la jeunesse a identifié six rôles spécifiques de la jeunesse et des organisations de jeunesse pour le développement durable :

  • Les jeunes comme détenteurs et détentrices de droit,
  • Les jeunes comme agent-e-s du changement, ayant la capacité – nécessaire à la transition vers un modèle durable – de développer des solutions novatrices pour la société dans son ensemble,
  • Les jeunes comme groupe vulnérable et marginalisé,
  • Les organisations de jeunesse, effet catalyseur des efforts des jeunes, en soutenant leur engagement et s’engageant pour leur donner les moyens de se faire entendre,
  • Les organisations de jeunesse ont besoin du développement durable, et le développement durable a besoin des organisations de jeunesse,
  • Les jeunes, représentant-e-s des générations futures et de leurs droits et besoins.

Ces rôles mettent en évidence l’importance et la diversité des rôles des jeunes dans l’atteinte d’un développement durable. Leur participation à ce processus est donc clé. En termes thématique, le CSAJ et ses organisations membres contribuent principalement à la dimension sociale du développement durable, mais certaines de ses organisations membres ont des accents différents. Les syndicats sont typiquement à l’intersection du social et de l’économique, alors que les organisations environnementales se concentrent sur cette troisième dimension. Ceci montre la diversité et complémentarité de la contribution des organisations de jeunesse au développement durable.

Le développement durable préoccupe également la communauté internationale et les Etats, comme le montre l’adoption en 2015 de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Cet agenda rassemble des objectifs à atteindre jusqu’en 2030 par tous les pays membres de l’ONU, y compris la Suisse.