Aktuell
  • LLL:fileadmin/templates/sajv.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Contact

News

Ci-dessous vous trouverez les dernières nouvelles du CSAJ !

Il y a du nouveau au CSAJ

En avril, le CSAJ a eu le plaisir d'accueillir deux nouveaux*elles employé*es (malheureusement seulement en ligne pour le moment) : Jean Claude Barandun est notre nouveau stagiaire universitaire en politique et Lea Elena Filliger commence son stage universitaire dans le domaine des organisations membres et du travail bénévole.

Lea Elena Filliger, stagiaire universitaire dans le domaine des organisations membres et du travail bénévole :

Lea Elena est active dans l’organisation Blauring depuis l'âge de six ans et connaît donc bien les nombreuses facettes du bénévolat : en tant qu'enfant la chance de profiter, en tant que leader le libre cours à la créativité, en tant que formatrice la joie de partager. La possibilité d’avoir un aperçu d'un tout autre domaine du bénévolat lui a semblé être un avantage particulier de son poste au sein du CSAJ. En plus du stage, elle se consacre à ses études de sciences politiques et de sciences religieuses à l'université de Zurich. Ce n’est pas pour autant qu’elle laisse le bénévolat de côté, elle reste engagée ,par exemple auprès de l'association professionnelle de l’université.

Jean Claude Barandun, stagiaire universitaire en politique : 

Jean Claude Barandun était déjà actif sur la scène politique pendant ses études en sciences politiques à la LMU de Munich. En tant que collaborateur d'une membre du Parlement bavarois, il a appris à connaître le dynamique quotidien politique et parlementaire , il a  donc pu acquérir une expérience précieuse. Au Centre de recherche politique appliquée (CAP) de Munich, il a participé à divers projets de participation des jeunes au niveau de l'État et de l'UE et était actif dans le domaine de l'éducation politique dans le cadre de la simulation "Der Landtag sind wir ! » (« Le Parlement c’est nous ! ». Jean Claude a acquis ses premières expériences et connaissances en matière de politique de sécurité internationale lors de la Conférence de Munich sur la sécurité 2020. Il étudie actuellement les sciences politiques en master à l'université de Berne et se réjouit de représenter les intérêts de la jeunesse suisse sur la scène politique avec le CSAJ.

 

 

 

 

Connecté et engagé

Le CSAJ s’engage en politique pour les intérêts de ses membres. Grâce à son réseau, le CSAJ fait parvenir les demandes de ses organisations membres aux organismes compétents de la Berne fédérale.

Le CSAJ est reconnu au niveau fédéral en tant qu’association faîtière des organisations de jeunesse et que porte-parole des jeunes. Il est en étroite relation avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), responsable de la politique de la jeunesse au niveau fédéral. Il collabore aussi étroitement avec d’autres offices fédéraux qui disposent de programmes de jeunesse dans le cadre de leurs responsabilités (p.ex. santé, migration). Il siège au sein des principaux organes politiques spécialisés et entretient des contacts avec des parlementaires de tous les groupes. Le CSAJ siège en outre dans des réseaux d’ONG avec lesquels il est étroitement lié.

Il siège dans ces réseaux pour défendre les intérêts de ses membres et de la jeune génération en Suisse. Le CSAJ effectue donc un lobby pour une promotion de la jeunesse forte et durable, pour la reconnaissance du bénévolat, contre des conditions de travail inefficace pour l’animation jeunesse, etc.

Succès politiques

Le CSAJ a remporté quelques succès, par exemple avec la création (1989) et la révision totale (2011) de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse, avec l’instauration du congé-jeunesse (1991) ou encore avec les mesures de prévention dans le cadre du Programme national alcool de l’OFSP (2008).